CONTACTEZ-NOUS info@mecasbl.lu
APPELEZ-NOUS 26720035
Faire une donation

Kino Kritesch Kukken

Kino Kristech Kukken

Le programme KKK avait pour objectif de proposer des films à thèmes accompagnés d’un débat lancé par l’invité du jour. Plusieurs sujets au fils des ans ont été abordés, dont voici quelques exemples.

Retour chez ma mère | 17 novembre 2016

« Retour chez ma mère »

Synopsis: 

Aimeriez-vous retourner vivre chez vos parents ? À 40 ans, Stéphanie est contrainte de retourner vivre chez sa mère. Elle est accueillie les bras ouverts : à elle les joies de l’appartement surchauffé, de Francis Cabrel en boucle, des parties de Scrabble endiablées et des précieux conseils maternels sur la façon de se tenir à table et de mener sa vie… Chacune va devoir faire preuve d’une infinie patience pour supporter cette nouvelle vie à deux. Et lorsque le reste de la fratrie débarque pour un dîner, règlements de compte et secrets de famille vont se déchaîner de la façon la plus jubilatoire. Mais il est des explosions salutaires. Bienvenue dans un univers à haut risque : la famille !

Invités:

Mme Walter et M. Virginio du service RBS animeront un débat sur le thème de la vie active des personnes âgées. Ce service, créé début 1989 à l’initiative du Ministère luxembourgeois de la Famille en réaction au développement démographique et à l’évolution de la structure de la population, est actif aux niveaux national et international dans les domaines de l’aide aux personnes âgées et du travail avec les personnes âgées.
A thousand times good night | 13 novembre 2014

« A thousand times good night »

Synopsis: 

Rebecca est l’un des plus grands photographes de guerre au monde, mais son mari refuse de mettre sa vie en danger plus longtemps. Rebecca va devoir jongler entre sa vie de famille et son travail.

Invités:

M.Samih Orabi, réfugié syrien
Monsieur Flynn | 30 janvier 2014

« Monsieur Flynn »

Synopsis: 

Alors qu’il travaille dans un centre pour les sans-abris de Boston, Nick Flynn tombe sur son père, un escroc, poète à ses heures perdues. Alors qu’il est lui-même perdu dans sa vie, Nick doit lutter contre l’envie de renouer une fois de plus les liens avec son père.

« Un film courageux, honnête et sensible, dans la lignée des meilleurs films sociaux des seventies. »

Invités:

Mme Claude Consdorf, Responsable et Assistante Sociale Stëmm vun der Strooss asbl
Le soliste | 14 novembre 2013

« Le Soliste »

Synopsis: 

Steve Lopez est dans une impasse. Le journal pour lequel il travaille est en pleine crise, son mariage est un échec, et le temps où il aimait son métier de journaliste est bien loin. Et puis un jour, dans la rue, il entend de la musique. Un étrange vagabond, Nathaniel Ayers, joue de toute son âme, et même si son violon n’a que deux cordes, une émotion unique surgit. Pour Steve, l’étonnant violoniste est d’abord un bon sujet pour sa chronique, et il va peu à peu percevoir tout le mystère qui entoure ce personnage. Le journaliste décide de sortir Ayers de la rue et de le rendre au monde de la musique.

Alors qu’il s’acharne à sauver la vie de ce sans-abri hors norme, Steve Lopez se rend peu à peu compte que c’est finalement Ayers qui, à travers sa passion dévorante, son obstination à rester libre et ses tentatives courageuses pour nouer des liens avec les autres, va profondément le changer…

Invités:

Mme Draut Tania, de l’association Stemmvunderstrooss
No et moi | 3 janvier 2013

« No et moi »

Synopsis: 

On dit de Lou qu’elle est une enfant précoce. Elle a treize ans, deux classes d’avance et un petit corps qui prend son temps. Elle a une mère emmurée dans les tranquillisants, peu d’amis, et le ressenti aigu d’un monde qui va de travers. Lou doit faire un exposé sur une jeune femme sans abri. Elle en a vu une à la Gare d’Austerlitz. Une qui fait la manche, demande des clopes, s’endort sur la table du café lorsque Lou lui offre à boire pour l’interviewer. Elle a 18 ans, s’appelle No, Nora en fait mais tout le monde dit No, et bientôt Lou ne pourra plus se passer d’elle. Mais No est imprévisible, elle a grandi dans les foyers et elle ne ressemble à personne. Un jour, elle disparaît. Lou la recherche, sûre de ce besoin qu’elles ont l’une de l’autre. Lorsque No réapparaît à bout de forces, Lou sait ce qu’elle doit faire : No viendra vivre chez elle.

Invités:

Nathalie Groos et Paula Araujo, Office social Echternach-Rosport Eliane Jeitz et Maud Marchesini, Office social régional de Beaufort